Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Celui qui m’a vu a vu le Père

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père. » et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 

Jean 14, 7-14

 

 

De même que Jésus a été transparent du Père céleste et de son amour, nous avons, en tant que chrétiens, à être à notre tour à être transparents de Jésus Christ et de son amour pour être dignes de porter ce nom de chrétiens c'est-à-dire qui ressemblent au Christ. Cette ressemblance, si elle se manifeste extérieurement, est avant tout question d’intériorité : « Ayez en vous les sentiments qui furent ceux du Christ Jésus » (Ph 2, 5). Ces sentiments ce sont d’abord la douceur et l’humilité, conditions essentielles pour que l’amour puisse éclore : « Apprenez de moi car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 29).

 

Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Jésus est tout relatif à son Père. Il est le Verbe fait chair (Jn 1, 14), la Parole substantielle de Dieu, la manifestation visible du Dieu invisible, pour que par Lui nous croyions et puissions aspirer à la vie éternelle. À notre tour, nous avons à devenir des humanités de surcroît pour Jésus, pour qu’à travers nous Il puisse adresser au monde le message d’amour du Père céleste. Puissions-nous dire avec l’apôtre Paul : « ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20) et « je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps, qui est l'Église. » (Col 1, 24)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce d’être docile aux motions de l’Esprit Saint, de devenir « comme l’argile dans la main du potier » (Jr 18, 6), pour qu’à travers l’œuvre ceux qui la regarderont puisse reconnaître son Créateur et aient envie de Le mieux connaître et aimer.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article