Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

La manne, préfiguration du pain eucharistique

 

En ce temps-là, la foule dit à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : ‘Il leur a donné à manger le pain venu du ciel.’ » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

 

Jean 6, 30-35

 

 

Jésus vient d’accomplir le miracle de la multiplication des pains. Ce prodige, Jésus ne l’a pas accompli pour établir un règne temporel, « Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul »  (Jn 6, 15), mais comme signe du Royaume de Dieu qu’Il cherche à instaurer sur terre, un règne spirituel : « Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non pas parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et avez été rassasiés. Travaillez non pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, car c'est lui que le Père, Dieu, a marqué de son sceau." » (Jn 6, 26-27).  Jadis, Dieu a donné la manne pour assurer la subsistance matérielle de son peuple au désert. « Moi je suis le pain de vie », Jésus, présent dans le pain eucharistique, nous communique l’Amour de Dieu, Amour qui nous rend capables d’aimer à notre tour comme Lui nous aime, amour sur lequel nous serons jugés au final comme le disait Jean de la Croix, amour qui ouvre les portes de la vie éternelle. En plus d’être supérieur à la manne quant à sa nature, ce pain l’est également  quant à l’universalité de ceux auxquels il est offert, à savoir le monde  : « le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je renouvelle ma capacité à aimer en communiant fréquemment au pain eucharistique qui me connecte à la source de l’Amour : « Je suis la vigne; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit (le fruit de l’amour) ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article