Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Moi, je suis la vigne et vous les sarments

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

Jean 15, 1-8

 

 

Jésus est la vraie vigne, celle qui a produit uniquement le fruit attendu par le Père vigneron, le fruit de l’amour, un amour si grand qu’il a été jusqu’à donner sa vie pour ses amis (Jn 15, 13). Quant à nous, nous sommes les sarments. Pour aimer, notre cœur doit au préalable avoir été rempli d’amour, avoir puisé à la Source de l’amour, source qui ne se tarit pas, source à laquelle qui s’y abreuve n’aura plus jamais soif (Jn 4, 14) comme le dit Jésus à la Samaritaine. Jésus est cette source, la vraie vigne qui puise l’amour à sa racine dans le sein du Père pour le communiquer à nous, les sarments, qui nous greffons à Lui principalement par l’intermédiaire de son Église. Certes l’Esprit Saint, l’Esprit d’Amour nous communique l’amour de Dieu, mais sa façon usuelle de le faire est à travers l’Église en qui Il est le principe agissant notamment dans les sacrements et la Parole de Dieu.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je puise à la Source de l’Amour par l’oraison, la lectio divina (la lecture méditée et priée de la Parole de Dieu) et la fréquentation régulière des sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation. Je fais de la place dans mon cœur pour accueillir cet amour en m’efforçant d’y éradiquer l’amour de moi ou l’amour qui n’est pas de Dieu, entre autre l’amour de l’argent et autres biens. Je me dispose à en recevoir davantage en redistribuant au fur et à mesure l’amour que j’y aurai puisé.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article