Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je ne vous appelle plus serviteurs mais amis

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. » Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

 

Jean 15, 9-17

 

 

Dieu ne veut pas d’une obéissance servile mais notre amour. L’amour édicte l’objectif à viser mais laisse l’autre libre quant aux moyens à utiliser pour y parvenir. Dieu étant Amour (1 Jn 4, 8), la finalité de la vie spirituelle étant de chercher à Lui ressembler, « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » (Lv 19, 2), Jésus fixe comme objectif : « Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. La nouveauté évangélique par rapport à la Loi ancienne, qui s’est révélée inapte â produire l’amour qu’Il attendait de son peuple, réside en ce qu’Il nous laisse libres quant à la manière de concrétiser cet amour. Il ne nous laisse pas sans indications toutefois. Par sa vie et ses paroles, Il nous a illustré l’amour que le Père céleste attend de nous : tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Est-ce plus facile ? Oui et non, plus oui que non. Oui, parce que l’Amour nous donne des ailes qui nous permettent d’en faire plus. Non, parce qu’il nous est demandé d’en faire plus qu’auparavant, de dépasser la lettre de la Loi qui représentait les exigences minimales de l’amour et du bien vivre ensemble. Il n’y a plus de limite à l’amour que Dieu attend de nous puisqu’il trouve son modèle en Jésus qui nous aime d’un amour infini : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime, un amour dont le mot dernier est le don de sa vie.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’agis par amour. J’accueille l’amour de Dieu, un amour que je m’efforce de redistribuer autour de moi par ma parole et par mes actes comme Jésus nous l’a illustré par l’exemple de sa vie.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article