Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Avant de présenter ton offrande à l’autel

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre’, et si quelqu'un commet un meurtre, il devra passer en jugement. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

 

Matthieu 5, 20-26

 

 

Par-dessus toutes choses, avant même les exercices du culte, le Seigneur nous demande de nous réconcilier avec nos frères. La raison est fort simple : Amour et non-amour ne peuvent cohabiter au sein d’un même cœur. Mieux encore, l’amour effectif des frères et des sœurs constitue la jauge qui permet de mesurer notre amour réel de Dieu : « Si quelqu'un dit: "J'aime Dieu" et qu'il déteste son frère, c'est un menteur: celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas » (1 Jn 4, 20). À ceux qui refusent de se réconcilier, on peut leur appliquer les paroles du prophète Isaïe citées par Jésus : « Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi. Vain est le culte qu'ils me rendent » (Mt 15, 8-9).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’entreprends des démarches afin de me réconcilier avec ceux avec qui mes relations sont plus difficiles. Je cherche à devenir un ferment d’unité. Je pardonne et j’aime parce que, le Premier, Dieu m’a pardonné et aimé.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article