Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs

 

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples.  Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : ‘Je veux la miséricorde, non le sacrifice’. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

 

Matthieu 9, 9-13

 

 

Que Jésus soit venu appeler des pécheurs constitue une bonne nouvelle pour tous car chacun de nous est pécheur. Se prétendre juste, ne pas se reconnaître pécheur, c’est refuser dans les faits l’incontournable médiation de Jésus Christ pour nous procurer le salut éternel. Mais il y a encore plus à cela. Quand nous reconnaissons devoir recourir à la miséricorde divine pour parvenir au salut éternel, cela nous dispose, par réciprocité, à nous montrer nous-mêmes miséricordieux envers notre prochain, augmentant du coup notre capacité à aimer, capacité qui déterminera notre « accessibilité » au Royaume des cieux au terme de notre course. Cette capacité accrue des pécheurs pardonnés à aimer est notée par Jésus lui-même : « "Un créancier avait deux débiteurs; l'un devait 500 deniers, l'autre 50.Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'en aimera le plus?" Simon répondit: "Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce de plus." Il lui dit: "Tu as bien jugé."… cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour." Puis il dit à la femme: "Tes péchés sont remis." » (Lc 7, 41-43.47-48)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me reconnais pécheur et, de là, la nécessité de recourir à la divine miséricorde pour obtenir le pardon de mes fautes, de façon régulière dans le sacrement de Réconciliation, et, au final, quand je me présenterai face à face devant Dieu au terme de ma course, afin de me voir offrir l’opportunité d’entrer dans le Royaume des cieux. Par réciprocité, je m’efforce de faire preuve envers mes frères et sœurs de la même miséricorde que je sollicite pour moi-même.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article