Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi

 

Frères, par la Loi, je suis mort à la Loi afin de vivre pour Dieu ; avec le Christ, je suis crucifié. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi.

 

Lettre de Paul aux Galates 2, 19-20

 

 

La finalité de la vie chrétienne consiste à devenir une humanité de surcroît pour Jésus-Christ : offrir sa personne au Christ pour qu’à travers elle Il manifeste tangiblement son amour au monde. C’est là vivre pour Dieu. Cela demande de renoncer à sa vision des choses pour adopter celle de Dieu, renoncer à son intérêt propre en faveur de celui de plus grand nombre. Ce n’est pas chose facile, Paul allant jusqu’à dire : « Avec le Christ, je suis crucifié. » Pourquoi accepter de souscrire à un tel sacrifice ? Parce que le premier, le Fils de Dieu m’a aimé et s’est livré pour moi.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Comme Jésus nous le demande, je m’efforce de demeurer en Lui comme Lui en moi (Jean 15, 4). Si je demeure en Lui, je fais ce qu’Il me commande à savoir agir comme Lui a agi, aimer comme Lui a aimé. Je me rattache à Lui comme le sarment à la vigne par le sacrement de l’Eucharistie par lequel Il me communique la grâce de l’imiter. Je passe également du temps en tête-à-tête avec Lui dans l’oraison afin de me laisser imprégner de son amour, un amour que j’essaie de redistribuer autour de moi par la suite.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article