Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si vous ne croyez pas, vous ne pourrez pas tenir

 

Au temps d’Acaz, fils de Yotam, fils d’Ozias, roi de Juda, Recine, roi d’Aram, et Pékah, fils de Remalyahou, roi d’Israël, montèrent contre Jérusalem pour l’attaquer, mais ils ne purent lui donner l’assaut. On informa la maison de David que les Araméens avaient pris position en Éphraïm. Alors le cœur du roi et le cœur de son peuple furent secoués comme les arbres de la forêt sont secoués par le vent. Le Seigneur dit alors à Isaïe : « Avec ton fils Shear-Yashoub (c’est-à-dire : “Un-reste-reviendra”), va trouver Acaz, au bout du canal du réservoir supérieur, sur la route du Champ-du-Foulon. Tu lui diras : “Garde ton calme, ne crains pas, ne va pas perdre cœur devant ces deux bouts de tisons fumants, à cause de la colère brûlante du roi d’Aram et du roi d’Israël, Oui, Aram a décidé ta perte, en accord avec Éphraïm et son roi. Ils se sont dit : Marchons contre le royaume de Juda, pour l’intimider, et nous le forcerons à se rendre ; alors, nous lui imposerons comme roi le fils de Tabéel. Ainsi parle le Seigneur Dieu : Cela ne durera pas, ne sera pas, que la capitale d’Aram soit Damas, et Recine, le chef de Damas, que la capitale d’Éphraïm soit Samarie, et le fils de Remalyahou, chef de Samarie. – Dans soixante-cinq ans, Éphraïm, écrasé, cessera d’être un peuple. Mais vous, si vous ne croyez pas, vous ne pourrez pas tenir.” »

                                                                                                 

Livre d’Isaïe 7, 1-9

 

 

La foi en Dieu, en l’Amour qui est plus fort que la mort, permet de tenir au temps de l’épreuve. Il est facile d’aimer autrui, de partager notre bonne fortune, quand tout va bien pour nous, quand les autres nous retournent l’ascenseur et nous rendent le bien pour le bien. « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on? Même les pécheurs en font autant. Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? Même des pécheurs prêtent à des pécheurs afin de recevoir l'équivalent. » (Lc 6, 32-34). La foi en Dieu permet le dépassement de soi requis par l’amour véritable qui est don sans attente de retour, d’aimer jusqu’aux ennemis même, tel que le demande Jésus. Pour continuer à faire le bien dans un monde qui récompense plus souvent qu’autrement ceux qui pensent d’abord à eux, prendre support en Dieu se révèle essentiel sans quoi nous risquons de nous laisser entraîner par les courants dominants.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mets ma foi en Dieu seul et je la maintiens au temps de l’épreuve afin de tenir bon dans l’amour. Je prie Dieu de préserver et même d’augmenter ma foi qui me permet d’espérer tout du Dieu pour qui tout est possible, entre autres choses d’entrer dans son Royaume au terme de ma course malgré que je m’en sache indigne.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article