Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Voici mon serviteur que j’ai choisi

 

En ce temps-là, une fois sortis de la synagogue, les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire périr. Jésus, l’ayant appris, se retira de là ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous. Mais il leur défendit vivement de parler de lui. Ainsi devait s’accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : “Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Les nations mettront en son nom leur espérance.”

 

Matthieu 12, 14-21

 

 

Si la parole prononcée par le prophète Isaïe prophétisait la venue du Verbe fait chair en la personne de Jésus Christ, elle n’en concerne pas moins ceux qui souhaitent marcher à sa suite pour qui elle constitue un guide sur la conduite à adopter.

 

Le Père céleste trouve son bonheur en celui qui se dispose à accueillir son Esprit et se laisse guider par Lui. Celui-là découvre l’Amour, une découverte qu’il ne garde pas jalousement pour lui-même, mais partage avec le plus grand nombre : aux nations il fera connaître le jugement. Le jugement, quand il se rapporte à Dieu, ne signifie pas condamnation comme pour les humains, mais Miséricorde, pardon des offenses pour qui se reconnaît humblement pécheur. Ce jugement, étant manifestation d’amour, ne s’impose pas, mais se propose : Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il ne réduit pas l’autre définitivement à ce qu’il est ou a été, à ses égarements actuels ou passés, mais espère un retournement toujours possible : Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement c’est-à-dire l’amour. C’est pourquoi il est source d’espérance pour le plus grand nombre.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends Jésus pour modèle. Dans la prière, je Lui demande de m’envoyer son Esprit pour me guider, pour m’indiquer comment Il agirait s’il se retrouvait dans ma situation aujourd’hui. Je m’efforce d’être docile aux motions de l’Esprit d’Amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article