Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pas de limites à l’amour, au don de soi

 

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « ‘Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère.’ Et aussi : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ » Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? » Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

 

Matthieu 19, 16-22

 

 

Dans Matthieu, nous venons de voir Jésus indiquer à Pierre qu’il n’y a pas de limite au pardon à accorder à autrui, « jusqu’à soixante-dix fois sept fois » (Mt 18, 22). Jésus en donne ensuite une application concrète dans le mariage, qu’il déclare indissoluble parce qu’illustration de l’amour indéfectible de Dieu envers nous malgré nos fautes. Ici, nous voyons le jeune homme riche qui pense en avoir fait assez pour entrer dans le Royaume des cieux parce qu’il s’est conformé aux commandements. Je dirais qu’il a une certaine satisfaction de lui-même, un certain orgueil. S’il demande « que me manque-t-il encore? », c’est avec l’espoir que Jésus ne rajoute pas quelque chose qu’il n’a pas déjà fait. Or, la clé de ce Royaume c’est l’amour, un amour qui est don total de soi, un amour qui requiert que nous nous détachions des biens tant matériels que spirituels pour les partager avec les autres et ne nous attacher qu’à Dieu seul. Le jeune homme repartit tout triste parce qu’il n’était pas prêt à consentir au détachement radical que requiert l’amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je ne m’attache pas aux biens, tant matériels que spirituels, que je partage généreusement avec autrui car c’est là la volonté d’amour de Celui qui me les a confiés.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article