Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

L’Esprit nous fait vivre

 

Frères, si vous vous laissez conduire par l’Esprit, vous n’êtes pas soumis à la Loi. On sait bien à quelles actions mène la chair : inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies et autres choses du même genre. Je vous préviens, comme je l’ai déjà fait : ceux qui commettent de telles actions ne recevront pas en héritage le royaume de Dieu. Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. En ces domaines, la Loi n’intervient pas. Ceux qui sont au Christ Jésus ont crucifié en eux la chair, avec ses passions et ses convoitises. Puisque l’Esprit nous fait vivre, marchons sous la conduite de l’Esprit.

 

Lettre de Paul Apôtre aux Galates 5, 18-25

 

 

L’Esprit Saint nous fait vivre en nous libérant de la dépendance du péché. Le péché, telle une drogue puissante, crée une dépendance chez ceux qui ont le malheur de tomber sous sa servitude. L’Esprit du Dieu qui nous veut libres nous aide par ses dons, notamment celui de force, à résister aux tentations de satisfaire les instincts de la chair qui nous incitent à poser des gestes égoïstes comme laisser éclater notre colère, qui, s’ils procurent un soulagement temporaire, nous font, d’abord à nous-mêmes puis autres, plus de tort que de bien à longue échéance. Le fruit de l’Esprit se discerne en ce que ce dernier crée des conditions essentielles pour jouir d’un bonheur durable : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi.

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prie l’Esprit Saint de m’aider à me libérer de l’esclavage du péché afin de pouvoir aspirer à un bonheur plus grand et plus stable dès maintenant en cette vie et en plénitude pour l’éternité. Ce bonheur je le trouve en aimant davantage et mieux, car seul l’amour comble le désir inscrit par Dieu au plus profond du cœur humain.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article