Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir

 

Alors, Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s’approchent de Jésus et lui disent : « Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. » Il leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondirent : « Donne-nous de siéger, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Jésus leur dit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez ; et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé. » Les dix autres, qui avaient entendu, se mirent à s’indigner contre Jacques et Jean. Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations les commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous : car le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

 

Marc 10, 35-45

 

Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira. Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.

 

Isaïe 53, 10-11

 

 

Face aux disciples qui recherchent les honneurs, Jésus se pose en modèle comme serviteur. Il est d’ailleurs le Serviteur souffrant prophétisé par Isaïe. Ceux qui souhaitent siéger à ses côtés doivent, par conséquent, emprunter un chemin similaire au sien, le chemin du service, un service qui se révèle amour. Ce service, cet amour, est exigeant, car il comporte sa part de souffrances puisqu’il requiert de renoncer à soi-même en faveur d’autrui. Parfois, la souffrance peut être psychologique ou physique. Elle devient un service lorsqu’elle est offerte pour les autres en communion avec celle de Jésus crucifié, notamment pour leur salut, ce qui lui confère à celle-ci un sens et une grande valeur.

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Comme Jésus je cherche non pas à être servi, mais à servir et à donner ma vie pour les autres. Lorsque je souffre, je m’unis à Lui, unique Rédempteur, sur la croix et j’offre les désagréments subis pour le bien et le salut du plus grand nombre.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article