Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Un message à contre-courant

 

Frères, je m’étonne que vous abandonniez si vite celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, et que vous passiez à un Évangile différent. Ce n'en est pas un autre : il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous et qui veulent changer l’Évangile du Christ. Pourtant, si nous-mêmes, ou si un ange du ciel vous annonçait un Évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! Nous l’avons déjà dit, et je le répète encore : si quelqu’un vous annonce un Évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ. Frères, je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine. Ce n’est pas non plus d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ.

 

Lettre de Paul aux Galates 1, 6-12

 

 

Cette prédication de l’apôtre Paul aux Galates est toute aussi d’actualité qu’au moment de sa rédaction il y a deux mille ans. Que de fois n’entendons-nous pas que les préceptes divins énoncés dans la Bible reflètent les us et coutumes des époques où les livres sacrés ont été rédigés et que leur contenu différerait significativement si les scripteurs avaient vécu de nos jours ! Eh bien ! Ce n’est pas d’hier que ceux que le message évangélique dérange cherchent à en changer le contenu ou à en détourner la signification pour l’ « adapter » au goût du jour. L’apôtre Paul est on ne peut plus clair : il n’y a pas de compromission possible entre la volonté de Dieu et les valeurs du monde : Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu que je veux me faire approuver ? Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ? Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ. Et il termine en affirmant sa foi dans l’origine divine des textes sacrés : je tiens à ce que vous le sachiez, l’Évangile que j’ai proclamé n’est pas une invention humaine.

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’accueille les textes sacrés pour ce qu’ils sont : la parole de Dieu. En conséquence, je me garde d’y ajouter ou d’y retrancher pour plaire au goût du jour. Certes, ces textes peuvent avoir été influencés par la culture de ceux qui les ont rédigés. C’est pourquoi, il convient de juger l’importance des recommandations qui y sont faites à la lumière de leur répétition dans divers livres, de leur présence dans l’Ancien et le Nouveau Testament, en accordant la préséance à ce dernier, car la Révélation que Dieu y fait de Lui-même et de sa Volonté a été en se précisant dans le temps, la vie du Christ Jésus dans le monde constituant sa plus parfaite expression de même que son dernier mot.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article