Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vous valez plus qu’une multitude de moineaux

 

En ce temps-là, comme la foule s’était rassemblée par milliers au point qu’on s’écrasait, Jésus, s’adressant d’abord à ses disciples, se mit à dire : « Méfiez-vous du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. Aussi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu en pleine lumière, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.  Je vous le dis, à vous mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre. Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ? Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu. À plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus qu’une multitude de moineaux. »

 

Luc 12, 1-7

 

 

Dieu est Amour et il aime personnellement, individuellement, chacun de nous. À preuve, bon Pasteur, Il nous appelle chacun par notre nom (Jn 10, 3). Chaque personne possède une valeur importante aux yeux de Dieu parce qu’elle porte en elle sa ressemblance, la capacité d’aimer véritablement, à savoir de se donner sans attente d’un retour quelconque. Cette ressemblance élève les humains, leur confère une dignité qui outrepasse celle de tous les autres êtres tangibles créés. Puisque nous comptons aux yeux de Dieu, nous savons que nous pouvons nous en remettre en toute confiance à Lui. Il n’y a pas de trace de crainte chez ceux qui croient réellement en ce Dieu qui est Amour car ils s’abandonnent totalement à sa Volonté, confiants qu’Il tirera même du mal un bien plus grand encore, pour eux et pour les autres.

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’arrête pour méditer que j’ai du prix aux yeux de Dieu et que, conséquemment, je puis marcher en paix si je me laisse conduire par sa Volonté, sûr qu’il me soutiendra au temps de l’épreuve et qu’Il me guidera pour mon plus grand bien et le plus grand bien de ceux qui croiseront ma route. Pourquoi craindre ? Dieu nous dit comme à son peuple Israël : « Vous êtes dans ma main comme l'argile dans la main du potier » (Jr 18, 6)

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article