Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Commémoration des fidèles défunts

 

Dieu a créé l’homme pour l’incorruptibilité, il a fait de lui une image de sa propre identité. Les âmes des justes sont dans la main de Dieu ; aucun tourment n’a de prise sur eux. Aux yeux de l’insensé, ils ont paru mourir ; leur départ est compris comme un malheur, et leur éloignement, comme une fin : mais ils sont dans la paix. Au regard des hommes, ils ont subi un châtiment, mais l’espérance de l’immortalité les comblait. Après de faibles peines, de grands bienfaits les attendent, car Dieu les a mis à l’épreuve et trouvés dignes de lui. Comme l’or au creuset, il les a éprouvés ; comme une offrande parfaite, il les accueille. Qui met en lui sa foi comprendra la vérité ; ceux qui sont fidèles resteront, dans l’amour, près de lui. Pour ses amis, grâce et miséricorde : il visitera ses élus.

 

Livre de la Sagesse 2, 33; 3, 1-6.9

 

 

Le lendemain de la fête de la Toussaint, de tous les saints, de ceux que Dieu, par pure grâce, a rendus dignes de se tenir en sa Présence, l’Église fait mémoire de ceux qui, ayant trouvé la mort, attendent que survienne un tel moment et que prenne fin le processus de purification devant les y conduire. Hier, nous demandions l’intercession des saints en notre faveur pour qu’ils nous obtiennent les grâces nécessaires pour mener une vie plus conforme à la volonté d’amour de Dieu sur nous. Aujourd’hui, c’est à notre tour de retourner l’ascenseur et d’intercéder pour ceux qui, dans l’au-delà, ne peuvent plus rien faire pour hâter le moment de leur sanctification. Dans ces deux moments du calendrier liturgique mis côte à côte, nous retrouvons le double mouvement de l’amour : recevoir, accueillir, pour ensuite redonner. Qui sait le nombre de ceux qui pâtissent dans leur état de déjà là mais pas encore tout à fait, faute de vivants qui pensent à eux et intercèdent en leur faveur auprès de Dieu ? Par ailleurs, pour ceux qui s’acquittent d’un tel devoir cela constitue un acte d’un grand amour parce que ce qu’ils offrent à Dieu en faveur des défunts ne pourra leur être rendu par ces derniers.

           

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je fais mémoire de ceux qui m’ont précédé dans l’au-delà. J’intercède en faveur de ceux qui sont soumis au processus de purification afin que Dieu hâte le moment où ils pourront se tenir en sa Présence.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article