Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Éviter d’être une occasion de chute pour les autres

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Il est inévitable que surviennent des scandales, des occasions de chute ; mais malheureux celui par qui cela arrive ! Il vaut mieux qu’on lui attache au cou une meule en pierre et qu’on le précipite à la mer, plutôt qu’il ne soit une occasion de chute pour un seul des petits que voilà. Prenez garde à vous-mêmes ! Si ton frère a commis un péché, fais-lui de vifs reproches, et, s’il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet un péché contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : “Je me repens”, tu lui pardonneras. » Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l’arbre que voici : “Déracine-toi et va te planter dans la mer”, et il vous aurait obéi. »

 

Luc 17, 1-6

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

En tant que membres du Corps du Christ, nous sommes responsables les uns des autres. Si nous incitons au péché par nos paroles ou l’exemple de notre conduite, si nous cautionnons la conduite inappropriée des autres par notre silence, nous en serons redevables devant le Seigneur. L’apôtre Paul avait une très haute conscience de cette responsabilité de l’amour mutuel : « Tout m’est permis, mais tout n’est pas profitable » (1 Co 6, 12) « Prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasions de chute » (1 Co 8, 9). L’un des plus grands contre-témoignages que nous, chrétiens, puissions afficher se trouve dans le refus de pardonner aux autres conformément à l’enseignement de Jésus : « Si ton frère a commis un péché, fais-lui de vifs reproches, et, s’il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet un péché contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : “Je me repens”, tu lui pardonneras. » Pardonner inconditionnellement et sans limite se situe au-delà de nos forces. C’est pourquoi les apôtres répondent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Sans la foi en un Dieu qui est Amour et vient aimer en nous, à travers nous, nous ne pouvons y parvenir.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience de ma responsabilité à l’égard du salut des autres. Je m’acquitte de cette responsabilité avec charité, par amour de Dieu. Je demeure particulièrement vigilant à l’égard de ma responsabilité de pardonner aux autres, responsabilité qui est un devoir de réciprocité, puisque je sollicite de Dieu un pardon plus grand que celui que je dois offrir ainsi que l’évoque la parabole du débiteur intransigeant (Mt 18, 23-35).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article