Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Éloge de l’humilité

                                                                                                            

En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant :

« Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante ;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;

Saint est son nom !

Sa miséricorde s’étend d’âge en âge

sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,

renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,

il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,

en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

 

Luc 1, 46-55

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Le Magnificat fait l’éloge de l’humilité en plus de nous parler d’amour. Cela ne surprend guère quand on considère qu’humilité et amour sont intimement liés. L’humilité constitue la condition préalable pour que l’amour puisse éclore. Cela s’avère difficile, voire impossible, d’aimer, de se mettre au service des autres, quand nous croyons être plus importants qu’eux, valoir plus qu’eux. Même accueillir l’amour des autres  et de Dieu est difficile pour les orgueilleux et les riches qui préfèrent ne compter que sur eux-mêmes et s’imputer le mérite de leur situation. L’humilité commence par reconnaître avoir tout reçu de Dieu et, conséquemment, par Lui manifester notre reconnaissance : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! » Enfin, le Magnificat nous rappelle que l’amour est fidélité, au premier chef quand il s’agit de Dieu qui est Amour : « Sa miséricorde s’étend d’âge en âge… Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je cherche à devenir plus humble. Je me bats contre la tentation de m’approprier un mérite quelconque. Comme Marie, mère de Jésus, je me reconnais « reçu » de Dieu et je Lui rends grâce quotidiennement pour tout ce que j’ai reçu de Lui à commencer par le don de la vie.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article