Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu nous a donné un esprit de force et d’amour

                                                                                                            

Paul, Apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, selon la promesse de la vie que nous avons dans le Christ Jésus, à Timothée, mon enfant bien-aimé. À toi, la grâce, la miséricorde et la paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur. Je suis plein de gratitude envers Dieu, à qui je rends un culte avec une conscience pure, à la suite de mes ancêtres, je lui rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières, nuit et jour. Me rappelant tes larmes, j’ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J’ai souvenir de la foi sincère qui est en toi : c’était celle qui habitait d’abord Loïs, ta grand-mère, et celle d’Eunice, ta mère, et j’ai la conviction que c’est aussi la tienne. Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le don gratuit de Dieu, ce don qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains. Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de pondération. N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile.

 

Deuxième lettre de Paul Apôtre à Timothée 1,1-8.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Jésus nous a communiqué l’Esprit d’Amour qui était sur Lui lors de son séjour terrestre. Cet Esprit nous insuffle la force en plus de nous disposer au don libre de nous-mêmes, car l’amour requiert de pénibles détachements en faveur des autres et de Dieu, ne serait-ce que pour pardonner à ceux qui nous ont blessés. C’est aussi un Esprit de pondération qui nous aide à mettre les choses dans une plus juste perspective, notamment « que les souffrances du temps présent ne sont pas à comparer à la gloire qui doit se révéler en nous » (Rm 8, 18) ou encore que le temps où nous sommes soumis aux épreuves constitue bien peu de choses eu égard à notre destin pour l’éternité. Aussi, ne craignons pas de prendre notre part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile qui est essentiellement un message d’amour, que nous sommes aimés de Dieu qui attend notre amour en retour et que, pour ce faire, le Père et le Fils nous ont communiqué l’Esprit Saint, l’amour substantiel qui les unit afin d’aimer à leur image.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me dispose à accueillir l’Esprit d’Amour en combattant le non-amour en moi, l’amour de moi-même. Je prie le Père et le Fils de me communiquer cet Esprit sans lequel il s’avère difficile, pour ne pas dire impossible, de générer l’amour qu’Ils attendent de moi.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article