Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Accueillir le royaume de Dieu à la manière d’un enfant

                                                                                                            

En ce temps-là, des gens présentaient à Jésus des enfants pour qu’il pose la main sur eux ; mais les disciples les écartèrent vivement. Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas. » Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

 

Marc 10, 13-16

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Accueillir le royaume de Dieu à la manière d’un enfant qu’est-ce que cela veut dire ? Les jeunes enfants n’ont aucune notion ou, à tout le moins, une notion limitée de la valeur des choses. Aussi, accueillent-ils ce qui leur est offert comme des cadeaux, des dons immérités qui expriment l’amour des autres pour eux, au premier chef, leurs parents. Ainsi en est-il du royaume de Dieu qui est un héritage qui nous a été acquis par l’adoption filiale résultant de ce que la deuxième personne divine, le Verbe, a assumé la chair en la personne de Jésus Christ, faisant de nous ses frères, donc héritiers avec Lui du royaume du Père éternel. Cependant, nous devons prendre garde de ne pas refuser cet héritage qui nous est offert uniquement en raison de la bienveillance du Père à notre égard. Une manière de se récuser consiste à vouloir « payer » par de bonnes œuvres ou des œuvres de religion ce qui nous est offert gratuitement et faire ainsi injure au Donateur. Une autre façon de se récuser consiste à laisser le péché défigurer en nous l’image de Dieu à la ressemblance duquel nous avons été créés, la capacité d’aimer, avec pour conséquence qu’Il ne puisse plus nous reconnaître comme ses enfants.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je  n’ai d’autre prétention à accéder au royaume de Dieu qu’en vertu de l’infinie Miséricorde de Dieu envers ses enfants. Je veille à préserver l’image de Dieu en moi, en aimant comme Lui aime, comme Lui m’a aimé le premier. Je m’efforce de Lui rendre amour pour Amour, par le don de moi-même aux personnes que je rencontre et qui sont les émissaires qu’Il m’envoie pour quémander mon amour, particulièrement les plus petits, ceux qui sont dans le besoin.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article