Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Il vous faut naître d’en haut

 

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » Nicodème reprit : « Comment cela peut-il se faire ? » Jésus lui répondit : « Tu es un maître qui enseigne Israël et tu ne connais pas ces choses-là ? Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.

 

Jean 3, 7-15

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Pour naître d’en haut, il nous faut mourir à ce qui est bas, renoncer à l’homme ancien préoccupé prioritairement de lui-même, de la satisfaction de ses sens, pour revêtir l’homme nouveau, celui que l’Esprit Saint enflamme de son Amour, qui donne préséance à Dieu et aux autres. Cet Esprit, après avoir reposé sur Jésus, a été, pour ainsi dire, « libéré », rendu accessible à tout homme qui croit, après que le Fils de l’homme ait été élevé sur la croix. Ainsi de la mort a jailli la vie, à l’image du grain de blé tombé en terre qui doit mourir pour porter beaucoup de fruit (Jn 12, 24). Dans l’esprit de Jésus, le fruit dont il est ici question est celui de l’amour et la vie nouvelle qui en résulte est la vie éternelle, celle du croyant et de ceux en faveur de qui il intercède.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande à l’Esprit Saint de venir reposer sur moi, car de moi-même je ne puis rien faire. Si le Fils, deuxième personne de la Trinité, a affirmé « Je ne puis rien faire de moi-même » (Jn 5, 30) et « le Fils ne peut rien faire de lui-même, qu'il ne le voie faire au Père » (Jn 5, 19) à plus forte raison un simple mortel. Cependant, le Verbe, en revêtant la chair, nous a offert l’opportunité de nous associer à Lui, « Je suis la vigne; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit; car hors de moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15, 5), le moyen d’y parvenir étant de consentir à ce que l’Esprit qui reposait sur Lui repose maintenant sur nous.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article