Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ?

 

Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »

 

Jean 21, 15-19

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

La triple question de Jésus répond au triple reniement de Pierre. Cependant, il ne s’agit pas d’un reproche voilé que Jésus adresse à Pierre. Bien au contraire ! Si cela eut été le cas, l’ordre des questions aurait été inversé pour montrer une insistance croissante et un doute sur la réponse précédente de Pierre. Si Jésus demande par trois fois à Pierre s’il l’aime c’est pour lui signifier, et à nous à travers lui, que la seule chose qui importe c’est l’amour que nous avons pour Lui, au-delà de nos chutes. C’est par ailleurs cet amour de Pierre pour le Seigneur qui le rend apte à prendre la tête de l’Église naissante : « Sois le berger de mes agneaux, le pasteur de mes brebis, le berger de mes brebis. » Enfin, cet amour le rendra digne de marcher dans les pas de Jésus crucifié et de connaître éventuellement la gloire du martyre.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’aime le Seigneur de tout mon cœur. Je ne me lasse pas de l’aimer. Je ne me décourage pas même s’il m’arrive de trahir sa confiance, je l’aime même plus après qu’avant sachant qu’il me pardonne et que « celui à qui on remet peu montre peu d'amour. » (Lc 7, 47)

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article