Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai

 

En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père. » et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

 

Jean 14, 6-14

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

« Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. » Comment se fait-il alors que le Seigneur semble demeurer sourd à nos prières ? Les causes peuvent être multiples, les principales étant le manque de foi et la non-conformité de nos demandes avec le plan d’amour de Dieu sur nous et sur l’humanité. Sur ce dernier point, nous pouvons demander l’assistance de l’Esprit Saint comme le suggère l’apôtre Paul : « l'Esprit vient au secours de notre faiblesse; car nous ne savons que demander pour prier comme il faut; mais l'Esprit lui-même intercède pour nous en des gémissements ineffables » (Rm 8, 26). Nous pouvons aussi prendre pour acquis que les prières qui découlent de l’amour effectif de Dieu et du prochain (les prières d’intercession) voient augmenter significativement leur probabilité de se voir exaucées. On notera enfin que la réalisation d’œuvres au nom de Jésus n’offre aucune garantie au requérant sur son éventuel accès au salut éternel : « ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux » (Lc 10, 20) et « Beaucoup me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé? En ton nom que nous avons chassé les démons? En ton nom que nous avons fait bien des miracles? Alors je leur dirai en face: Jamais je ne vous ai connus; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. » (Mt 7, 22-23).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande au nom de Jésus que l’Amour se manifeste concrètement pour contribuer au salut du plus grand nombre. Je demande à l’Esprit de m’indiquer quoi demander. Je considère que mes prières ne sont rien tout en étant conscient que (pour reprendre une image proposée par mère Teresa) même si « elles sont une goutte d’eau dans l’océan, si je ne les fais pas, cette goutte manquerait à l’océan » ou encore à la suite de Jeanne d’Arc qu’ « il faut batailler pour que Dieu donne victoire », le combat du croyant étant notamment celui de la prière.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article