Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu

 

Frères, ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu. Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu habite en vous. Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas. Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes. Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Ainsi donc, frères, nous avons une dette, mais elle n’est pas envers la chair pour devoir vivre selon la chair. Car si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez. En effet, tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Puisque nous sommes ses enfants, nous sommes aussi ses héritiers : héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire.

 

Lettre de Paul aux Romains, 8, 8-17

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dieu étant Amour, la ressemblance de Lui à laquelle nous avons été créés et que nous portons en nous est la capacité d’aimer, la capacité d’accueillir l’Esprit de Dieu afin qu’il vienne aimer en nous et à travers nous. Quand Jésus intercède auprès de son Père en notre faveur, « que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux » (Jn 17, 26), il Lui demande que l’Esprit Saint vienne en nous, car l’Amour du Père pour le Fils et du Fils pour le Père est substantiel, Il est une Personne, la troisième de la Trinité, l’Esprit Saint. Le Verbe en revêtant la chair, l’a rendue capable d’accueillir l’Esprit qui fait de nous des fils. Cet Esprit, étant un Esprit d’Amour, ne s’impose pas, Il respecte notre liberté, liberté sans laquelle l’amour ne saurait exister. Aussi avons-nous la possibilité d’accueillir ou de refuser la filiation offerte par Dieu en se laissant conduire, ou non, par l’Esprit de Dieu. Au final, la conformité ou non de notre agir à la guidance de l’Esprit déterminera notre éligibilité à toucher l’héritage que nous a acquis le Christ par les mérites de sa passion, héritage qui nous est accessible en nous « laissant faire » par l’Esprit plutôt qu’en faisant.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’accueille l’Esprit Saint en mon cœur. Je me mets à son écoute et je m’efforce de traduire en gestes concrets d’amour les enseignements et les motions qu’Il y dépose pour être agréable à mon Père céleste et être non seulement son enfant de nom, mais de fait. Je prie spécialement l’Esprit Saint le jour de la Pentecôte de venir faire son œuvre en moi.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article