Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pas d’amour sans liberté et pas de liberté sans amour

 

Comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Il envoya, en avant de lui, des messagers ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.

 

Luc 9, 51-55

 

Frères, c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. Vous, frères, vous avez été appelés à la liberté. Mais que cette liberté ne soit pas un prétexte pour votre égoïsme ; au contraire, mettez-vous, par amour, au service les uns des autres. Car toute la Loi est accomplie dans l’unique parole que voici : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’

 

Lettre de Paul au Galates 5, 1.13-14

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Les lectures liturgiques de ce dimanche portent sur l’amour et la liberté. Dieu, bien qu’Il Lui en coûte de voir se perdre ses enfants ou d’être payé d’ingratitude pour ses bienfaits, a imposé comme limites à son action, Lui qui peut tout, le Tout-Puissant, de ne rien faire qui puisse brimer notre liberté. Mieux encore, Il a envoyé son Fils pour nous libérer, libérer de l’esclavage du péché, d’un respect strict de la lettre de la Loi qui la détourne de son but qui est de susciter un plus grand amour de Dieu et du prochain, libérer d’une fausse perception de Dieu qui consiste à le voir autrement que comme Amour et Père…

 

« Seigneur, veux-tu que nous ordonnions qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? » Les apôtres n’avaient pas encore compris à ce moment l’importance du respect de la liberté des autres dans le plan d’amour de Dieu. Si Dieu respecte la liberté des hommes, qui sommes-nous pour aller à l’encontre de cette volonté divine et vouloir contraindre les autres à agir contre leur gré et ce, même si la fin poursuivie apparaît comme désirable ? Aussi, les apôtres se méritent-ils les réprimandes de Jésus.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je respecte les autres et leur liberté comme Dieu me respecte, moi et ma liberté.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article