Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas ?

 

En ce temps-là, les disciples de Jean le Baptiste s’approchent de Jésus en disant : « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront. Et personne ne pose une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car le morceau ajouté tire sur le vêtement, et la déchirure s’agrandit. Et on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le tout se conserve. »

 

Matthieu 9, 14-17

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Immédiatement, après avoir rapporté l’enseignement de Jésus indiquant que Dieu veut la miséricorde et non le sacrifice Matthieu poursuit avec un épisode de la vie de Jésus où celui-ci développe davantage sa pensée sur le sacrifice, le jeûne en l’occurrence. Jésus nous indique que la finalité du sacrifice est de nous rapprocher de Dieu, de nous tenir en sa présence. Conséquemment, le jeûne ne convient pas aux disciples pour le moment, car ils vivent continuellement en présence du Dieu fait chair, de l’Époux. Cependant, après que Jésus sera retourné vers le Père, ils pourront eux aussi utiliser avantageusement ce moyen pour aider leur esprit à se tenir davantage en présence de Dieu. La conformité sociale, « Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? », ne constitue certainement pas, dans la pensée de Jésus, un leitmotiv valable pour guider la conduite du croyant. Le jeûne, en ce moment de la vie des disciples, se révélerait aussi inutile et même préjudiciable pour eux que ce ne l’est de poser une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement, car loin d’atteindre l’objectif poursuivi qui est de faire disparaître la déchirure, cette dernière s’agrandirait. Jeûner, à ce moment de leur existence, détournerait l’attention des disciples de l’Emmanuel, Dieu avec nous, à l’encontre de l’objectif qui devrait motiver une telle démarche. Enfin, on perçoit dans la question du départ la présence sous-jacente d’un jugement qui, s’il devait être avéré, irait à l’encontre de la miséricorde dont Dieu souhaite nous voir faire preuve.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je n’agis pas par souci de la conformité sociale. Je m’efforce même de ne pas rechercher mon intérêt propre pour donner préséance à la volonté du Père céleste et au bien commun et ainsi satisfaire les exigences du double commandement de l’amour, celui de Dieu et du prochain.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article