Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Voici que le semeur sortit pour semer

 

Ce jour-là, Jésus était sorti de la maison, et il était assis au bord de la mer. Auprès de lui se rassemblèrent des foules si grandes qu’il monta dans une barque où il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : « Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger. D’autres sont tombés sur le sol pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de terre ; ils ont levé aussitôt, parce que la terre était peu profonde. Le soleil s’étant levé, ils ont brûlé et, faute de racines, ils ont séché. D’autres sont tombés dans les ronces ; les ronces ont poussé et les ont étouffés. D’autres sont tombés dans la bonne terre, et ils ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

 

Matthieu 13, 1-9

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Ce n’est pas un semeur ordinaire auquel nous avons affaire ici. Il sème généreusement à tout vent, à pleine main. Il peut se le permettre, car ses ressources sont infinies. Ce semeur personnifie notre Père des cieux et la semence dont il est question ce sont d’abord ses grâces qu’il distribue libéralement, indifféremment à tous, Lui qui fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes (Mt 5, 45). Cependant, dans le contexte de cette parabole, cette semence c’est la Parole de Dieu, cette Parole porteuse de vie à jamais, Parole efficace en elle-même : « la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j'ai voulu et réalisé l'objet de sa mission. » (Is 55, 11). Si globalement, collectivement, la Parole de Dieu réalise infailliblement sa mission, il en va autrement au plan individuel où son effet dépend des dispositions du cœur de chacun en raison de la liberté absolue dont nous jouissons. Alors que les sols pierreux se révèlent être les cœurs endurcis par le péché, le non-amour, la bonne terre, en revanche, représente les cœurs aimants, soucieux de se conformer à la Volonté d’amour de ce Père généreux afin de se voir remplir de son Amour pour le redistribuer autour d’eux au bénéfice du plus grand nombre et ainsi porter du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je fréquente assidûment la Parole de Dieu. Je me laisse transformer par elle. Pour qu’elle atteigne son plein potentiel, je supplie le Seigneur de transformer mon cœur de pierre (enclin au péché, au non-amour) en cœur de chair (Éz 11, 19), en bonne terre qui porte le fruit attendu par Dieu de l’amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article