Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu aime celui qui donne joyeusement

 

Frères, rappelez-vous le proverbe : À semer trop peu, on récolte trop peu ; à semer largement, on récolte largement. Que chacun donne comme il a décidé dans son cœur, sans regret et sans contrainte, car Dieu aime celui qui donne joyeusement. Et Dieu est assez puissant pour vous donner toute grâce en abondance, afin que vous ayez, en toute chose et toujours, tout ce qu’il vous faut, et même que vous ayez en abondance de quoi faire toute sorte de bien. L’Écriture dit en effet de l’homme juste : ‘Il distribue, il donne aux pauvres ; sa justice demeure à jamais.’ Dieu, qui fournit la semence au semeur et le pain pour la nourriture, vous fournira la graine ; il la multipliera, il donnera la croissance à ce que vous accomplirez dans la justice.

 

Deuxième lettre de Paul Apôtre aux Corinthiens 9,6-10

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Donne joyeusement sans regret et sans contrainte celui qui aime. Il donne joyeusement, car il trouve son bonheur, non dans sa propre satisfaction, mais dans le plaisir de Dieu et des autres. Il donne sans regret, car il n’est pas attaché aux biens tant matériels que spirituels que le Dieu qui est Amour lui a confiés dans sa grande libéralité. Il donne également sans contrainte, car dès lors qu’il s’en sentirait obligé, par pression sociale ou autrement, son don perdrait sa qualité de gratuité et, conséquemment, le disqualifierait comme geste d’amour. Il est plus facile pour celui qui vit en authentique enfant de Dieu de donner généreusement, car il sait qu’il a un Père Providence qui a veillé, veille et veillera à ce qu’il ait, en toute chose et toujours, tout ce qu’il lui faut, et même en abondance de quoi faire toute sorte de bien. C’est facile de donner, plus facile en tout cas, quand on sait que l’on peut, pour ce faire, piger dans un Trésor inépuisable. Dieu aime celui qui donne joyeusement, Dieu aime celui qui aime.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends ma joie dans le bonheur des autres. En conséquence, il ne m’en coûte pas de donner généreusement et je fais ainsi la joie de mon Père puisque je fais sa volonté d’amour. Mieux encore, ce Père fait tout pour moi : il fournit la graine, il la multiplie, il donne la croissance à ce que j’accomplis dans la justice, c’est-à-dire dans l’amour, car dans le vocabulaire biblique justice et amour sont synonymes.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article