Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ?

 

En ce temps-là, tandis qu’il faisait route vers Jérusalem, Jésus traversait villes et villages en enseignant. Quelqu’un lui demanda : « Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » Jésus leur dit : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite, car, je vous le déclare, beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas. Lorsque le maître de maison se sera levé pour fermer la porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte, en disant : “Seigneur, ouvre-nous”, il vous répondra : “Je ne sais pas d’où vous êtes.” Alors vous vous mettrez à dire : “Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.” Il vous répondra : “Je ne sais pas d’où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice.” Là, il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous-mêmes, vous serez jetés dehors. Alors on viendra de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu. Oui, il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. »

 

Luc 13, 22-30

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Se préoccuper du nombre des élus est inutile car le nombre de places est illimité, il y a de la place pour chacun de nous : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures; sinon, je vous l'aurais dit; je vais vous préparer une place » (Jn 14, 2). Aussi, Jésus répond-il qu’il faut plutôt nous soucier d’emprunter le bon chemin pour y parvenir : « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite ». Et il enchaîne en déplorant le trop grand nombre de ceux qui se perdent malgré l’existence du nombre illimité de places qui les attendent : « beaucoup chercheront à entrer et n’y parviendront pas ». Comment se peut-il que ceux qui cherchent à entrer ne le peuvent pas alors que des « inconnus » de toutes provenances, de l’orient et de l’occident, du nord et du midi, prendront place au festin dans le royaume de Dieu? Ne serait-ce pas parce que la porte étroite est celle de l’amour? Éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice. Dans la bouche de Dieu amour et justice sont synonymes. C’est comme s.il disait : « Éloignez-vous de moi, vous tous qui n’aimez pas, qui êtes mus plus par l’intérêt personnel que par l’amour. Vous me connaissez, “Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné sur nos places.”, et pourtant vous n’avez pas répondu à ma quête d’amour ».

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’examine ma relation avec Dieu, et même plus largement mes relations avec les autres, pour déterminer lequel de l’amour ou de l’intérêt personnel domine. Comme nous sommes tous pécheurs, j’identifie les zones où l’intérêt personnel tend à prédominer et je m’efforce de donner préséance au bien commun, à la volonté de Dieu. Mieux encore, je demande à Dieu la grâce du détachement personnel et j’accueille avec joie les événements qu’il permettra pour m’y faire cheminer en dépit de la douleur qui en découlera immanquablement.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article