Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Revêtir l’homme nouveau pour se conformer à l’image du Créateur

 

Frères, si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. Faites donc mourir en vous ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais, et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie. Voilà ce qui provoque la colère de Dieu contre ceux qui lui désobéissent, voilà quelle était votre conduite autrefois lorsque, vous aussi, vous viviez dans ces désordres. Mais maintenant, vous aussi, débarrassez-vous de tout cela : colère, emportement, méchanceté, insultes, propos grossiers sortis de votre bouche. Plus de mensonge entre vous : vous vous êtes débarrassés de l’homme ancien qui était en vous et de ses façons d’agir, et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau qui, pour se conformer à l’image de son Créateur, se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance. Ainsi, il n’y a plus le païen et le Juif, le circoncis et l’incirconcis, il n’y a plus le barbare ou le primitif, l’esclave et l’homme libre ; mais il y a le Christ : il est tout, et en tous.

 

Lettre de Paul Apôtre aux Colossiens 3, 1-11

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dans la pensée de Paul, se revêtir de l’homme nouveau c’est se revêtir du Christ ainsi qu’il l’exprime dans sa lettre aux Romains : « Revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ et ne vous souciez pas de la chair pour en satisfaire les convoitises » (Rm 13, 14). Jésus Christ est, par ailleurs, la parfaite image du Père céleste qu’Il est venu manifester au monde pour que nous ayons un modèle auquel nous conformer pour répondre à l’appel de ce Père d’exprimer la ressemblance de Lui que nous portons en nous : « Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint. » (Lv 19, 2). Ce Père étant Amour, nous Lui sommes semblables quand nous aimons comme Lui. Aimer, c’est donner préséance aux autres et à Dieu sur nos intérêts propres. Pour parvenir à aimer en vérité nous devons faire mourir en nous ce qui n’appartient qu’à la terre, à aller au-delà du mouvement initial qui nous incline à satisfaire les désirs de notre nature animale pour exprimer notre nature spirituelle qui trouve son bonheur dans celui des autres et de Dieu. Pour revêtir l’homme nouveau, il nous faut, comme le dit Jésus à Nicodème, « naître d’en haut, d’eau et d’Esprit » (Jn 3, 3.5). C’est l’Esprit Saint, l’Esprit qui reposait sur Jésus, qui rend possible le dépassement du temporel pour vivre en spirituel, en être d’amour.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’aspire à manifester l’image de Dieu, qui est Amour, en moi. Pour y parvenir, je m’efforce d’imiter Jésus Christ et, conséquemment, je me laisse guider par le même Esprit d’Amour qui reposait sur Lui lors de son séjour terrestre. Je veille à ne pas contrarier cet Esprit en m’attachant au matériel au détriment du spirituel.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article