Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu est celui qui rend juste

 

Frères, si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Il n’a pas épargné son propre Fils, mais il l’a livré pour nous tous : comment pourrait-il, avec lui, ne pas nous donner tout ? Qui accusera ceux que Dieu a choisis ? Dieu est celui qui rend juste : alors, qui pourra condamner ? Le Christ Jésus est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, il intercède pour nous. alors, qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? La détresse ? L’angoisse ? La persécution ? La faim ? Le dénuement ? Le danger ? Le glaive ? En effet, il est écrit : C’est pour toi qu’on nous massacre sans arrêt, qu’on nous traite en brebis d’abattoir. Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. J’en ai la certitude : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Principautés célestes, ni le présent ni l’avenir, ni les Puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

 

Lettre de Paul apôtre aux Romains 8, 31-39

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dieu est celui qui rend juste. Juste, c’est-à-dire bien tel qu’il doit être (Dictionnaire Petit Robert, 4°), conforme à l’image de Dieu que nous portons en nous, saint ainsi que Dieu l’a demandé à l’assemblée des fils d’Israël par l’entremise de Moïse : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. » (Lv 19, 2). Le dictionnaire critique de théologie (Jean-Yves Lacoste, PUF, Paris, 2019, p. 746) présente cela sous le thème justification :

Comment les hommes peuvent-ils plaire à Dieu ? Ou, plus précisément, comment peuvent-ils entrer en communion avec lui ? Pour la théologie chrétienne on ne peut répondre à cette question qu’en tenant compte des deux points suivants : d’une part, la situation de péché où les êtres humains sont plongés les rend incapables de cette communion; ils ne peuvent se libérer de la vision déformée, ni de la faiblesse ou de la corruption de la volonté, que cette situation leur impose; d’autre part, la liberté de Dieu est totale; il ne peut être forcé ni même persuadé d’agir d’une manière ou d’une autre. Si donc les hommes doivent trouver grâce à ses yeux, ce ne peut être que de son fait.

 

Nous ne devenons justes, saints, qu’en laissant Dieu, qui est Amour,  agir en nous et manifester son Amour de manière tangible au monde à travers nous. Cela demande du lâcher-prise, de l’humilité. Nous en avons la certitude, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur. L’amour de Dieu ne nous fera jamais défaut. Ce qui nous empêche de devenir justes, c’est au premier chef l’orgueil qui nous incline à penser que nous pouvons y parvenir par nous-mêmes ou à vouloir agir selon nos propres vues, déterminer par nous-mêmes ce qui est bien et qui est mal.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Comme un enfant, je me remets entre les mains de mon Père céleste, confiant en son Amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article