Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques uns

                                                                                                                         

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d’autres en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.” Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait. »

 

Matthieu 11, 16-19

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Cette parole de Paul (1 Co 9, 22), « Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns », nous pouvons l’appliquer à Dieu lui-même, qui prend tous les moyens imaginables pour nous sauver. Il se choisit des messagers de son Amour, ayant des caractéristiques diverses, en fonction des besoins des temps et des lieux. Lui-même a revêtu la chair, en la personne de Jésus-Christ, pour rendre celle-ci « capable » de Dieu, apte à parvenir au salut éternel. Mais, Tout-Puissant soit-Il, Dieu a mis une limite à son action salvatrice : notre liberté. Parce qu’Il est Amour, parce qu’Il veut notre amour, Dieu s’est imposé comme limite à son action le respect de notre liberté. Aussi, en dépit des efforts qu’Il ne cesse de faire tout au long de nos existences, chacun est-il libre d’accueillir ou non son Amour et d’en vivre. Pour ceux dont le cœur s’est endurci, il y aura toujours possibilité de justifier leur incroyance : Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !” Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.”

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je demande la grâce de discerner la Présence de Dieu dans mon existence, de Le reconnaître à travers les messagers et les événements qu’Il m’envoie. Je Lui demande la force et le courage de répondre favorablement aux appels qu’Il me lance par personnes ou moyens interposés. Je demande la foi pour voir l’Invisible qui agit à travers le visible. En ce temps de l’Avent, je me questionne à savoir si j’aurais su reconnaître Dieu en la personne de Jésus, aurais-je eu le privilège de croiser son chemin au temps de son séjour terrestre.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article