Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur

 

En ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé. Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.

 

Luc 2, 16-21

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Marie, bien qu’elle ait eu Dieu physiquement présent en elle et, par la suite, auprès d’elle, n’en a pas moins cheminé dans la foi tout comme nous. La divinité était recouverte du voile de la chair qui empêchait d’en voir la gloire. Dieu lui a dévoilé graduellement les secrets de son plan d’amour. Exceptionnellement, au moment de la conception, Il l’a fait par l’entremise d’un messager céleste, parce qu’Il voulait qu’elle donne un assentiment libre et éclairé à sa demande de coopération à son plan d’amour. Par la suite, elle découvrira les implications de son engagement par personnes interposées ou à travers les événements, des paroles qu’elle entendra et des choses qu’elle vivra et dont le sens s’éclairera au fil du temps alors que d’autres pièces viendront s’ajouter graduellement au « puzzle » pour donner une idée de plus en plus claire de la manière dont chacune contribue à la réalisation du plan d’ensemble et à la compréhension de ce plan lui-même. Même si son rôle et sa contribution ont été uniques dans l’histoire du salut, Marie n’a pas été dispensée de cheminer dans la foi. C’est pourquoi Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. S’il y a une résolution que nous devrions prendre à l’aube de l’année qui s’amorce, ce devrait être de marcher dans les pas de notre mère dans la foi et de prendre le temps de méditer sur le sens de ce qui nous arrive, comment Dieu intervient par des causes secondes pour que nous cheminions vers la réalisation de son plan d’amour pour notre salut et celui de ceux qui nous entourent

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Dans un monde qui va vite, trop vite, je prends quotidiennement le temps pour m’arrêter et chercher à comprendre le sens au-delà du visible. Je retiens les événements et je les médite dans mon cœur avec l’espérance de découvrir éventuellement comment ceux-ci s’imbriquent, s’éclairent mutuellement et contribuent à la réalisation du plan d’amour de Dieu sur moi et le monde qui m’entoure.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article