Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Par quelle autorité fais-tu cela ?

 

En ce temps-là, Jésus était entré dans le Temple, et, pendant qu’il enseignait, les grands prêtres et les anciens du peuple s’approchèrent de lui et demandèrent : « Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? » Jésus leur répliqua : « À mon tour, je vais vous poser une question, une seule ; et si vous me répondez, je vous dirai, moi aussi, par quelle autorité je fais cela : Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? » Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va nous dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Si nous disons : “Des hommes”, nous devons redouter la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète. » Ils répondirent donc à Jésus : « Nous ne savons pas ! » Il leur dit à son tour : « Moi, je ne vous dis pas non plus par quelle autorité je fais cela. »

 

Matthieu 21, 23-27

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Les pharisiens ont vraiment tout faux. Ce qui les intéresse, les préoccupe prioritairement, c’est l’aspect normatif, légaliste, de la religion alors que cette dernière est essentiellement la relation d’amour entre Dieu et l’homme. Ils cherchent à établir des relations de pouvoir avec Dieu et avec les autres alors que Dieu recherche notre amour pour Lui et pour les autres, en qui Il est présent. Ce n’est pas que Jésus n’ait pas essayé d’élever leur cœur vers l’amour : « Allez apprendre ce que signifie : ‘Je veux la miséricorde, non le sacrifice’ » (Mt 9, 13). Mais eux se révèlent incapables de s’élever au-delà de leur intérêt propre. Jésus, profite de leur incapacité de faire abstraction de leur intérêt personnel pour répondre à leur question sur la source de son autorité, la seule question pertinente étant la source de l’amour qui nous anime : l’Amour de Dieu ou l’amour de soi. Alors que Jésus était animé par l’amour de son Père, la réponse des pharisiens, « Nous ne savons pas ! », découle de la recherche de leur intérêt personnel ainsi que le dénote avec pertinence l’évangéliste : Ils faisaient en eux-mêmes ce raisonnement : « Si nous disons : “Du ciel”, il va nous dire : “Pourquoi donc n’avez-vous pas cru à sa parole ?” Si nous disons : “Des hommes”, nous devons redouter la foule, car tous tiennent Jean pour un prophète.»

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je place l’amour de Dieu et du prochain, la recherche de la Vérité et du bien commun, avant mon intérêt propre.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article