Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Seigneur, je ne suis pas digne… mais dis seulement une parole

 

En ce temps-là, comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. » À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. »

 

Matthieu 8, 5-11

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Humilité et confiance. Telles sont les attitudes, les conditions, qui favorisent l’éclosion de l’amour véritable. Humilité de reconnaître que nous avons besoin de l’autre et du Tout-Autre, confiance que cet autre ne nous laissera pas tomber et agira. Telles sont les attitudes des enfants, eux de qui Jésus dit : « c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu » (Mc 10, 14). Comment le Seigneur ne se laisserait-il pas toucher par l’humilité de ceux qui reconnaissent avoir besoin de son secours et Lui démontrent une confiance absolue quant à la suite des choses? Il trouve en eux les conditions favorables pour que s’exprime et croisse l’Amour. De fait, Jésus fut dans l’admiration suite à cette déclaration qui est devenue la prière de ceux qui se préparent à recevoir Dieu dans le sacrement de l’Eucharistie : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri », guéri non d’un mal physique comme le serviteur du centurion, mais du mal de l’âme, du péché qui empêche le cœur d’aimer comme il le devrait.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je demande à Dieu de me faire croître dans l’humilité et la confiance, particulièrement dans le temps d’attente et de préparation à la fête de Noël, afin que mon amour grandisse et me dispose à Le rencontrer et Le laisser agir dans mon existence.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article