Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

J’ai de la valeur aux yeux du Seigneur

 

Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je manifesterai ma splendeur. » Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Et il dit : « C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, ramener les rescapés d’Israël : je fais de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

 

Isaïe 49, 3.5-6

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Isaïe 49 prophétise Jésus-Christ, Jésus le modèle que nous sommes appelés à imiter. Aussi, les paroles d’Isaïe nous concernent-elles nous aussi. Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, nous avons tous de la valeur aux yeux de notre Père céleste puisque nous sommes ses enfants. Celle valeur est illustrée dans la parabole du Bon Pasteur où ce dernier abandonne les quatre-vingt-dix-neuf autres brebis pour partir à la recherche de celle qui s’est égarée (Lc 15, 3-7). Toutefois, cette valeur ne tient pas à un mérite quelconque de notre part, mais de l’image de Dieu que nous portons en nous et de ce que nous Le laissons agir en nous et à travers nous, c’est pourquoi Isaïe enchaîne avec « c’est mon Dieu qui est ma force » immédiatement après « Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur ». Cette force de Dieu n’est pas une énergie éthérée, impersonnelle, pouvant être canalisée par le travail intérieur ou l’ingéniosité humaine. Cette force de Dieu a un nom : l’Esprit Saint, troisième personne de la Trinité. Cet Esprit est Amour, donc totalement libre, et nous ne pouvons le contraindre de quelque manière : comme le vent, Il souffle où il veut (Jn 3, 8). Cet Esprit a pris une forme visible pour Jean Baptiste lors du baptême de Jésus (Jn 1, 29-34) sur lequel Il est venu reposer. De même sommes-nous appelés à accueillir l’Esprit Saint par le baptême et à Le laisser par la suite être notre force et guider notre vie.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je réalise avoir de la valeur aux yeux de Dieu, une valeur inaliénable qui vient de ce qu’Il est mon Père, de ce qu’Il m’a appelé du néant à la vie, qu’Il m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur. Humblement, je reconnais tout Lui devoir, qu’Il est ma force, qu’Il est ma lumière et mon salut, le rempart de ma vie (Ps 27, 1)

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article