Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ?

 

Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

 

Marc 4, 35-41

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Les événements rapportés dans les Évangiles ont une portée qui dépasse le seul fait anecdotique. Ainsi, quand il est rapporté que Jésus a fait un miracle, celui-ci a pour but de susciter ou d’affermir la foi de ceux qui en sont bénéficiaires ou témoins, ou, encore, pour authentifier la guérison de l’âme qui vient d’être opérée: « Eh bien! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir sur la terre de remettre les péchés, lève-toi, dit-il alors au paralytique, prends ton lit et va-t-en chez toi. » (Mt 9, 6).

 

Ici, la barque peut symboliser nos vies et la violente tempête signifier les épreuves auxquelles nous serons confrontées. Au plus fort de l’épreuve, nous avons l’impression d’avoir été abandonnés par Dieu ou, à tout le moins, que Celui-ci s’est endormi. Dieu permet ces épreuves pour raffermir notre foi, « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? », et purifier notre amour pour Lui de toute recherche d’intérêt personnel. L’apôtre Paul a bien compris le rôle important des épreuves pour notre avancement spirituel et l’accroissement de l’Amour en nous : « Nous nous glorifions encore des tribulations, sachant bien que la tribulation produit la constance, la constance une vertu éprouvée, la vertu éprouvée l'espérance. Et l'espérance ne déçoit point, parce que l'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous fut donné. » (Rm 5, 3-5)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je ne laisse pas les épreuves ébranler ma foi. J’en appelle à mon Père céleste pour qu’Il me donne la force et le courage de persévérer. Comme les disciples, je fais part de mes craintes à Jésus. Enfin, je demande à Marie, mère de Jésus et notre mère dans la foi, d’intercéder en ma faveur auprès du Père céleste et de son Fils. Je ne demande pas d’être exempté d’épreuves, ce qui serait utopique, mais la force de les affronter et que celles-ci produisent pour moi et mes proches le fruit d’amour qu’elles recèlent.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article