Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu nous a appelés à une vocation sainte

 

Que ton amour, Seigneur, soit sur nous, comme notre espoir est en toi ! Fils bien-aimé, avec la force de Dieu, prends ta part des souffrances liées à l’annonce de l’Évangile. Car Dieu nous a sauvés, il nous a appelés à une vocation sainte, non pas à cause de nos propres actes, mais à cause de son projet à lui et de sa grâce. Cette grâce nous avait été donnée dans le Christ Jésus avant tous les siècles, et maintenant elle est devenue visible, car notre Sauveur, le Christ Jésus, s’est manifesté : il a détruit la mort, et il a fait resplendir la vie et l’immortalité par l’annonce de l’Évangile

 

Deuxième lettre de Paul Apôtre à Timothée 1,8-10.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dieu nous a appelés à une vocation sainte, à la parfaite ressemblance avec lui qui est Amour : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » (Lv 19, 2). Non pas à cause de nos propres actes, car cela est hors de notre portée, nos seuls efforts ne pouvant rien, ou si peu, pour nous faire avancer dans le chemin de la sainteté. Est-ce impossible pour autant ? Non, car rien n’est impossible pour Dieu (Lc 1, 37). Cette sainteté c’est Lui qui la réalise à cause de son projet à lui et de sa grâce. Dieu suscite, « fabrique », les saints en fonction des besoins des lieux et des époques. Est-ce à dire que nous n’avons rien à faire ? Certes pas ! Nous avons à apporter notre coopération active au projet de Dieu afin de ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Lui (2 Co 6, 1). Cela demande beaucoup d’efforts de renoncement à soi-même pour laisser Dieu agir en nous et à travers nous, pour que les autres voient l’image du Christ quand ils nous regardent comme les apôtres ont vu le Père céleste à travers Jésus sur le Thabor, hormis la gloire, bien évidemment, gloire qui n’appartient qu’à Dieu seul. Dieu nous a sauvés, nous ne pouvons pas nous sauver par nous-mêmes. Il nous a sauvés par la grâce obtenue du Christ Jésus, grâce qui s’actualise, se rend visible, à travers ceux qui acceptent de coopérer avec elle.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience de ma vocation à la sainteté, à la perfection de l’amour. Je réalise également qu’il s’agit là d’une grâce divine pour laquelle je ne puis rien faire pour l’obtenir, mais à laquelle je dois apporter ma collaboration active pour qu’elle porte les fruits qu’en attendait le Seigneur en me la confiant.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article