Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Venez, retournons vers le Seigneur !

 

Venez, retournons vers le Seigneur !  Il a blessé, mais il nous guérira ; il a frappé, mais il nous soignera. Après deux jours, il nous rendra la vie ; il nous relèvera le troisième jour : alors, nous vivrons devant sa face. Efforçons-nous de connaître le Seigneur : son lever est aussi sûr que l’aurore ; il nous viendra comme la pluie, l’ondée qui arrose la terre. – Que ferai-je de toi, Éphraïm ? Que ferai-je de toi, Juda ? Votre fidélité, une brume du matin, une rosée d’aurore qui s’en va. Voilà pourquoi j’ai frappé par mes prophètes, donné la mort par les paroles de ma bouche : mon jugement jaillit comme la lumière. Je veux la fidélité, non le sacrifice, la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.

 

Livre d'Osée 6,1-6.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Ce texte du livre d’Osée est intemporel. Il conserve sa pertinence au fil des siècles. Le cœur de l’homme est inconsistant. Aux jours de prospérité, il a tendance à imputer sa bonne fortune à son génie et à oublier le Père envers lequel il est redevable pour tout. À l’instar du fils prodigue de la parabole, il lui faut connaître l’épreuve pour lui rappeler qu’il y a des réalités qui le dépassent et qu’il existe un Père miséricordieux qui l’attend patiemment, un Père qui désire la fidélité de son amour, la reconnaissance dans les temps de prospérité, l’espérance en sa Providence dans les périodes difficiles. Aujourd’hui, redisons-nous : Venez, retournons vers le Seigneur !  Mieux encore, comme le psalmiste demandons au Seigneur de venir accomplir en nous ce qu’Il attend de nous : « Dieu, fais-nous revenir, fais luire ta face et nous serons sauvés. » (Ps 80, 4)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Devant des forces qui nous dépassent, implorons le secours de notre Père céleste : « Dieu, fais-nous revenir, fais luire ta face et nous serons sauvés. » (Ps 80, 4) Ne mettons point notre confiance dans des choses matérielles dont le caractère éphémère se révèle au temps de l’épreuve, mais attachons-nous au Dieu fidèle, notre rocher, qui seul EST et n’attend que le moment où nous Lui entrouvrirons la porte de notre cœur pour nous combler de son Amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article