Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

C’est à toi que j’ai remis ma cause

 

Moi, Jérémie, j’entends les calomnies de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire… Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! » Mais le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne réussiront pas. Leur défaite les couvrira de honte, d’une confusion éternelle, inoubliable. Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, toi qui vois les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause. Chantez le Seigneur, louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants.

 

Livre de Jérémie 20, 10-13

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Remettons notre cause entre les mains du Seigneur, nous deviendrons inébranlables. Le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable. Dans l’épreuve, Il se tient à nos côtés, Il souffre avec nous, Il nous soutient par sa grâce, Lui qui, non seulement a revêtu la chair, mais encore a laissé celle-ci se soumettre aux tourments de la Passion par solidarité pour nous. En Lui, nous n'avons pas un grand prêtre impuissant à compatir à nos faiblesses, lui qui a été éprouvé en tout, d'une manière semblable, à l'exception du péché. (He 4, 15). Il a revêtu notre nature corruptible pour enrichir celle-ci, pour lui communiquer son Esprit Saint et ainsi faire de nous ses frères, des héritiers du Royaume éternel. Si nous mettons notre assurance en Lui et dans son Esprit Saint, nous ne trébucherons pas. Et quand nous aurons traversé l’épreuve, n’oublions pas de Lui en rendre grâce à la suite du prophète Jérémie : Chantez le Seigneur, louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants.

                                                                 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je remets ma cause entre les mains du Seigneur, je sais que je ne serai pas déçu, car Il est le Dieu fidèle : Je regarderai vers toi, la force. Ma citadelle, c'est Dieu. Le Dieu fidèle vient au-devant de moi (Ps 59, 10-11). Il ne m’évitera pas l’épreuve, comme en fait foi l’histoire de Job et de nombreux croyants qui m’ont devancé, mais celle-ci n’aura pas d’emprise sur moi, car j’ai l’assurance d’en triompher en Celui qui a vaincu la mort : Où est-elle, ô mort, ta victoire? (1 Co 15, 55)

                

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article