Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Prenez l’humilité comme tenue de service

 

Bien-aimés, vous tous, les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service. En effet, ‘Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.’ Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. À lui la souveraineté pour les siècles. Amen. Par Silvain, que je considère comme un frère digne de confiance, je vous écris ces quelques mots pour vous exhorter, et pour attester que c’est vraiment dans la grâce de Dieu que vous tenez ferme. La communauté qui est à Babylone, choisie comme vous par Dieu, vous salue, ainsi que Marc, mon fils. Saluez-vous les uns les autres par un baiser fraternel. Paix à vous tous, qui êtes dans le Christ.

                                                   

Première lettre de Pierre Apôtre 5,5-14.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Prenez l’humilité comme tenue de service. Le conseil ne vient pas de n’importe qui, mais de celui qui a été relevé par Jésus après être tombé, chute survenue après qu’il eût présumé de lui-même : « Et Jésus leur dit: "Tous vous allez succomber, car il est écrit: Je frapperai le pasteur et les brebis seront dispersées. Mais après ma résurrection, je vous précéderai en Galilée." Pierre lui dit: "Même si tous succombent, du moins pas moi!" Jésus lui dit: "En vérité, je te le dis: toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié trois fois." Mais lui reprenait de plus belle: "Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas." Et tous disaient de même. » (Mc 14, 27-31). Heureuse chute qui a permis à Pierre de découvrir que tout est grâce, que sans le secours de la grâce, si bien intentionnés puissions-nous être, nous n’arriverons pas à grand-chose. Par-dessus tout, Pierre a découvert dans l’humiliation que tout ce qui importe ce n’est pas ce que nous avons fait, mais l’amour qui nous anime, d’où la triple question de Jésus répondant à son triple reniement: « M’aimes-tu ? » (Jn 21, 15-17). L’orgueilleux s’aime plus lui-même qu’il n’aime les autres et Dieu. Il se prive de la grâce de Dieu faute de reconnaître sa dépendance de Lui et d’y recourir : Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Aussi, les soucis le minent-ils.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je reconnais humblement ma dépendance des autres et de Dieu. Je me décharge de mes soucis sur mon Père céleste de la Providence duquel j’attends tout. Convaincu de tout recevoir par grâce, je redonne généreusement ce que j’ai reçu me laissant conduire à l’amour (et l’Amour qui est Dieu) par l’humilité.

                

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article