Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé

 

En ce temps-là, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé. Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver. Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée : c’est elle qui le jugera au dernier jour. Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé : le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ; et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. »

                                                                       

Jean 12, 44-50

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Être transparents du Christ comme le Christ a été l’image de son Père, tel devrait être le but poursuivi par ceux qui affirment croire en Lui afin de se montrer dignes du nom de chrétiens qui fut donné pour la première fois à Antioche aux disciples (Ac 11, 26). Cette mission du disciple de laisser transparaître le Maître à travers lui, de laisser le Christ agir en lui et à travers lui était très vive chez l’apôtre Paul : « ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20).

 

Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. Cette mission d’être lumière, de témoigner en paroles et en actes du Père céleste et de son Amour miséricordieux, Jésus ne la revendique pas exclusivement pour lui-même, mais l’étend à tous ceux qui veulent se faire ses disciples : « Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux » (Mt 5, 15-16). Les disciples doivent être tout relatifs au Père céleste et Lui rendre toute la gloire pour le bien accompli en évitant soigneusement que le feu des projecteurs ne se détourne vers eux.

 

Ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé. Enfin, pour s’acquitter de la mission qui est leur de laisser Jésus et son Père projeter leur image à travers eux, les disciples doivent prier avant et pendant l’action afin de ne pas agir de leur propre chef, mais de demeurer fidèles aux motions de l’Esprit saint à l’instar de la communauté chrétienne d’Antioche des premiers temps : « Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. » Alors, après avoir jeûné et prié, et leur avoir imposé les mains, ils les laissèrent partir. » (Ac 13, 2-3)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience de ma mission de laisser transparaître le Christ à travers moi comme lui-même a transmis l’image de son Père. Je m’efforce de le faire en demeurant fidèle aux motions de leur commun Esprit, en me gardant d’agir selon ma propre initiative et en rendant toute la gloire à Dieu pour le bien accompli par mon entremise.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article