Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

                                                                       

Jean 14, 1-6

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dans la maison du Père céleste, il y a de la place pour tout le monde. Si tous n’accèdent pas au banquet des noces éternelles, ce n’est pas parce que Dieu en restreint l’accès, mais plutôt parce que nous nous en excluons nous-mêmes par manque d’amour de Dieu et du prochain. Par manque d’intérêt, également, ou, serait-il plus judicieux de dire, par un intérêt disproportionné pour les choses mondaines eu égard aux spirituelles. C’est là l’enseignement de la parabole du roi qui célèbre les noces de son fils (Mt 22, 1-14).

 

S’il y a de la place pour tout le monde, nous ne sommes pas en concurrence les uns avec les autres pour y entrer. Au contraire, mus par l’Amour, nous devons nous souhaiter et nous réjouir que le plus grand nombre possible puisse y accéder éventuellement. Nous n’avons pas non plus à ambitionner d’autre place que la dernière, car tout ce qui compte c’est de passer le seuil de la porte, ceux des dernières places jouissant tout autant de la présence de Dieu que ceux qui occupent les premières.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je place l’Amour au sommet de l’échelle de mes valeurs personnelles et je compte sur la Miséricorde du Père céleste pour m’accorder une place dans sa maison. Je considère tout le reste comme secondaire. « Vous non plus, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez; ne vous tourmentez pas. Car ce sont là toutes choses dont les païens de ce monde sont en quête; mais votre Père sait que vous en avez besoin. Aussi bien, cherchez son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît. » (Lc 12, 29-31)

                

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article