Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je suis pur du sang de tous, car je n’ai rien négligé d’utile

 

En ces jours-là, depuis Milet, Paul envoya un message à Éphèse pour convoquer les Anciens de cette Église. Quand ils furent arrivés auprès de lui, il leur adressa la parole : « Vous savez comment je me suis toujours comporté avec vous, depuis le premier jour où j’ai mis le pied en Asie : j’ai servi le Seigneur en toute humilité, dans les larmes et les épreuves que m’ont values les complots des Juifs ; je n’ai rien négligé de ce qui était utile, pour vous annoncer l’Évangile et vous donner un enseignement en public ou de maison en maison. Je rendais témoignage devant Juifs et Grecs pour qu’ils se convertissent à Dieu et croient en notre Seigneur Jésus. Et maintenant, voici que je suis contraint par l’Esprit de me rendre à Jérusalem, sans savoir ce qui va m’arriver là-bas. Je sais seulement que l’Esprit Saint témoigne, de ville en ville, que les chaînes et les épreuves m’attendent. Mais en aucun cas, je n’accorde du prix à ma vie, pourvu que j’achève ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’évangile de la grâce de Dieu. Et maintenant, je sais que vous ne reverrez plus mon visage, vous tous chez qui je suis passé en proclamant le Royaume. C’est pourquoi j’atteste aujourd’hui devant vous que je suis pur du sang de tous, car je n’ai rien négligé pour vous annoncer tout le dessein de Dieu. »

                                                                       

Livre des Actes des Apôtres 20,17-27.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Devant Dieu et devant les hommes nous avons une obligation de moyens, de ne rien négliger de ce que nous croyons utile pour accomplir notre devoir d’état, la mission première qui nous a été confiée par Dieu dans le monde. Nous ne sommes cependant pas responsables des résultats, ces derniers reposant, d’une part, sur l’action de l’Esprit Saint qui vient féconder notre action et, d’autre part, de la liberté individuelle de chacun d’accueillir ou non le don que nous leur faisons de nous-mêmes. Un exemple probant est celui des parents qui doivent consacrer tous les efforts nécessaires pour l’éducation de leurs enfants, mais qui n’ont pas à se glorifier de la réussite ou se stigmatiser de l’échec de ces derniers, les résultats dépendant des enfants eux-mêmes. Ainsi, peut-on voir un saint et un mécréant issus d’une même famille et ayant reçu la même éducation… mystère de la liberté accordée par amour par Dieu à chacun fut-ce pour sa perte !

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je ne néglige rien de ce qui est utile pour le bien d’autrui sans pour autant me sentir responsable des résultats qui ne m’appartiennent pas. Je sers le Seigneur et les hommes en toute humilité, conscient d’avoir une obligation de moyens et non de fin, une fin qui dépend essentiellement de l’action divine ainsi que des efforts et de la liberté de ceux qui m’ont été confiés par le Seigneur.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article