Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Suis-moi… Toi, suis-moi

 

En ce temps-là, Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. » S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite, le disciple que Jésus aimait. C’est lui qui, pendant le repas, s’était penché sur la poitrine de Jésus pour lui dire : « Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? » Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus : « Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui répond : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi. » Le bruit courut donc parmi les frères que ce disciple ne mourrait pas. Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas, mais : « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? » C’est ce disciple qui témoigne de ces choses et qui les a écrites, et nous savons que son témoignage est vrai. Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait.

                                                                       

Jean 21, 20-25

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Notre principale pour ne pas dire notre unique préoccupation devrait être de suivre Jésus, de marcher dans ses pas. Tout le reste est accessoire. Marcher dans les pas de Jésus, c’est agir comme lui l’a fait lors de son séjour terrestre, c’est l’interroger dans la prière : « Que ferais-tu Jésus si tu étais à ma place ? » C’est demander à l’Esprit Saint, l’Esprit de Jésus, les lumières pour discerner ce qu’il convient de faire dans notre situation personnelle pour nous conformer à la volonté du Père céleste, volonté que Jésus est venu manifester en paroles et en actes lors de son séjour terrestre pour nous servir de modèle. Marcher dans les pas de Jésus c’est nous acquitter de notre mission, particulièrement notre devoir d’état sans nous préoccuper de la mission des autres, de ce qu’ils pensent ou de ce qu’ils font : que  t’importe ? Toi, suis-moi.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je garde les yeux fixés sur Jésus et je m’efforce de le suivre.

                

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article