Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. » Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. »

                                                                       

Matthieu 10, 7-13

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

L’amour s’exprime uniquement dans la gratuité, par la gratuité. Dès qu’il y a attente d’un retour quelconque, nous quittons le champ de l’amour pour entrer dans celui des relations « mondaines » ou commerciales. Ce retour n’a pas besoin d’être tangible, la recherche de la considération des autres suffit à enlever le sceau de l’amour à une œuvre par ailleurs bonne ou généreuse : « Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. » (Mt 6, 2). Cette règle de gratuité n’épargne pas notre relation à Dieu : si notre agir est motivé par la recherche d’une récompense de Dieu, fût-ce dans l’au-delà, ce que nous faisons pour plaire à Dieu se voit dépouillé du sceau de l’amour, cet amour qui constitue la seule clé permettant d’espérer entrer dans le Royaume éternel pour toucher l’héritage que nous a gagné le Christ par sa Passion.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je reçois gratuitement, sans me sentir d’obligation envers le donateur si ce n’est la délicatesse de la reconnaissance qui est en soi une manifestation d’amour, et, inversement, je donne  aux autres sans aucune attente d’un retour quelconque. J’aime et je me laisse aimer en toute gratuité. Je marche ainsi dans les pas de Jésus et je manifeste la ressemblance de mon Père céleste à l’image duquel j’ai été créé.

                

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article