Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !

 

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme, et dit : ‘À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.’ Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? » Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – et qu’il en épouse une autre, il est adultère. » Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. » Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

 

Matthieu 19, 3-12

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

L’amour, pour être authentique, doit chercher à reproduire les caractéristiques de l’amour divin. Une de ces caractéristiques est la fidélité,  « Yahweh est bon, sa miséricorde est éternelle, et sa fidélité demeure d'âge en âge. » (Ps 100, 5), fidélité qui s’est révélée entre autres choses dans l’Alliance qu’Il a conclue avec son peuple, Alliance qu’Il a maintenue en dépit des infidélités de ce dernier. Cette fidélité de Dieu se retrouve dans la Nouvelle Alliance instaurée en Jésus Christ, fidélité que l’apôtre Paul associe à l’idéal du mariage chrétien : « Voici donc que l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair: ce mystère est de grande portée; je veux dire qu'il s'applique au Christ et à l'Église. » (Ép 5, 31-32).  Un amour qui se conjugue uniquement au présent, qui serait variable en fonction des inclinaisons du moment, tient plus de l’amour de soi que de l’amour véritable, qui est don irrévocable de soi. Une des plus belles déclarations d’amour qu’il m’ait été donné d’entendre est celle d’un ami à son épouse qui s’inquiétait à savoir s’il allait prendre soin d’elle si son état physique ou mental venait à se détériorer, ce à quoi il a répondu : « Je vais toujours te chérir, non en raison de ce que tu seras à ce moment, mais en raison de ce que tu auras été, à savoir l’amour de ma vie et la mère de mes enfants. »

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

En raison de l’indéfectibilité de l’amour de Dieu, fidélité qu’Il manifeste également à mon égard, je maintiens mon amour à ceux qu’Il a mis sur ma route, en dépit des aléas du temps présent, à plus forte raison si cet amour a été scellé devant Dieu. Dans ce dernier cas, je me tourne vers Dieu dans les moments d’intempéries en Lui demandant d’actualiser la grâce du sacrement afin de me donner les ressources nécessaires pour passer à travers les inévitables tempêtes de la vie.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article