Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité

 

En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple. Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer. Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité. De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses. De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit. Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! » Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

 

Livre de Jérémie 31, 1-7.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

L’amour de Dieu est irrévocable. Tel le père du fils prodigue de la parabole, Il a maintenu sa fidélité à l’Alliance conclue avec son peuple, bien que ce dernier se soit détourné de Lui, attendant patiemment son retour pour pouvoir lui manifester de nouveau les faveurs de son amour. Parce qu’Il est Amour, Dieu laisse son peuple libre tout comme Il nous laisse libres, bien que nous n’utilisions pas cette liberté à bon escient et que cela ne tourne pas à notre avantage, car l’amour ne saurait exister sans liberté. Dieu veut notre bonheur et cela l’attriste profondément de nous voir emprunter des chemins qui conduiront à notre asservissement et à celui de ceux sur lesquels nous pouvons exercer de l’influence.

 

Dieu dit à chacun d’entre nous : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité. Aussi, un retour vers Lui est-il toujours possible tant que nous n’aurons pas rendu notre dernier souffle. Profitons du temps de grâce qui nous est accordé, qui est la durée de notre séjour terrestre, pour nous entraîner à l’amour, cette ressemblance de Dieu que nous portons en nous et qui seule peut nous permettre d’espérer un retour vers Celui de qui nous tirons nos origines.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je cherche à reproduire l’amour de Dieu : un amour qui garde sa fidélité en dépit des obstacles et qui préserve la liberté de ceux qui en sont l’objet et cela même lorsque cette liberté se retourne contre moi.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article