Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Que ton nom soit sanctifié

 

Je sanctifierai mon grand nom, profané parmi les nations, mon nom que vous avez profané au milieu d’elles. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté à leurs yeux. Je vous prendrai du milieu des nations, je vous rassemblerai de tous les pays, je vous conduirai dans votre terre. Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères : vous, vous serez mon peuple, et moi, je serai votre Dieu.

 

Livre d’Ézéchiel 26, 23-28.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Comprenons-nous vraiment ce que nous disons dans la prière du Notre Père, que Jésus nous a enseignée, lorsque nous manifestons le souhait que le nom de Celui-ci soit sanctifié ?  Ce texte où le Seigneur s’exprime par la bouche du prophète du texte Ézéchiel nous aide à en comprendre la signification. Les nations sauront que Je suis le Seigneur – oracle du Seigneur Dieu – quand par vous je manifesterai ma sainteté (c’est-à-dire mon amour) à leurs yeux. Le nom c’est la personne elle-même dans l’esprit biblique. Or, Dieu ne pouvant s’accroître en sainteté, il n’y a que la manifestation tangible de cette sainteté qui puisse aller en grandissant, et cette manifestation de l’Amour de Dieu ne peut se faire que par notre propre entremise selon la volonté de ce dernier. Quand nous demandons que le nom du Père soit sanctifié, nous lui demandons de nous rendre capables d’accueillir son Amour et de le répandre autour de nous. Comment cela peut-il se faire ? C’est Dieu Lui-même qui fait le travail par l’entremise de son Esprit Saint : Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles. Il faut nous mettre à l’école de cet Esprit qui nous enseigne ce que nous devons savoir et faire au fur et à mesure, qui nous rend capables d’aimer comme le Père céleste l’attend de nous : Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. Quand nous émettons le désir de voir le nom du Père sanctifié, nous Lui manifestons le désir de Le voir prendre le contrôle de nos existences par l’entremise de son Esprit Saint afin de manifester son Amour au plus grand nombre.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Quand je prie, je m’efforce de prêter attention au sens de ce que je dis et de ne pas rabâcher comme les païens (Mt 6, 7), de ne pas débiter un flot de paroles comme des incantations magiques destinées uniquement à me rendre la divinité favorable, fut-ce l’Unique et le Vrai Dieu. Je prête particulièrement attention au sens des paroles du Notre Père, la prière que Jésus nous a enseignée.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article