Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Veillez, car vous ne savez pas quel jour le Seigneur vient

                                                                                              

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Veillez, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ? Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi ! Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens. Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”, et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

 

Matthieu 24, 42-51.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Veillez ! Le chrétien est en attente du jour où il verra son Seigneur, non pas une attente passive, mais active. Il considère le temps à sa disposition comme un temps de grâce précieux qui lui est accordé pour se préparer à entrer dans l’éternité, un temps pour apprendre à aimer comme son Père céleste l’aime et le lui enseigne à le faire à travers les écrits bibliques. Aimer en vérité, se donner, constitue un combat de tous les instants, car nos tendances naturelles nous inclinent à penser à nous-mêmes avant de penser aux autres et à Dieu.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mène le combat de l’amour, une guerre de tous les instants contre mes inclinations naturelles qui requiert de ne pas baisser la garde sous peine que ces dernières ne prennent le dessus. La prière constante, à tout moment du jour, constitue un moyen privilégié pour se garder en éveil et pour puiser à la Source de l’amour les ressources nécessaires pour aimer comme le Seigneur l’attend de nous.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article