Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Annoncer l’Évangile, c’est une nécessité qui s’impose à moi

                                                                                              

Frères, annoncer l’Évangile, ce n’est pas là pour moi un motif de fierté, c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! Certes, si je le fais de moi-même, je mérite une récompense. Mais je ne le fais pas de moi-même, c’est une mission qui m’est confiée. Alors quel est mon mérite ? C'est d'annoncer l'Évangile sans rechercher aucun avantage matériel, et sans faire valoir mes droits de prédicateur de l'Évangile. Oui, libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous afin d’en gagner le plus grand nombre possible. Avec les faibles, j’ai été faible, pour gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns. Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile, pour y avoir part, moi aussi. Vous savez bien que, dans le stade, tous les coureurs participent à la course, mais un seul reçoit le prix. Alors, vous, courez de manière à l’emporter. Tous les athlètes à l’entraînement s’imposent une discipline sévère ; ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner, et nous, pour une couronne qui ne se fane pas. Moi, si je cours, ce n’est pas sans fixer le but ; si je fais de la lutte, ce n’est pas en frappant dans le vide. Mais je traite durement mon corps, j’en fais mon esclave, pour éviter qu’après avoir proclamé l’Évangile à d’autres, je sois moi-même disqualifié.

 

Première lettre de Paul Apôtre aux Corinthiens 9, 16-19.22-27

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

L’Amour est un feu, un feu qui cherche à se répandre, à se communiquer. L’esprit Saint est le véhicule par lequel ce feu cherche à se répandre. Ce n’est pas un hasard si le livre des Actes des Apôtres dit qu’à la Pentecôte l’Esprit se répandit sur eux sous forme de langues de feu » (Ac 2, 1-4). C’est ce feu que Jésus est venu apporter sur terre : « C'est un feu que je suis venu apporter sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé! » (Lc 12, 49). Celui qui est animé par l’Esprit du Christ brûle du même feu de l’Amour et cherche à le répandre autour de lui afin que le plus grand nombre possible accède au salut éternel : libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous afin d’en gagner le plus grand nombre possible. Ils s’illusionnent ceux qui pensent accéder au salut seuls ou à l’intérieur d’un petit groupe d’initiés. Le salut éternel, on y accède en groupe, en famille, en communauté, en peuple… Le nombre de places est illimité : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures » (Jn 14, 2), ce qui en restreint l’accès c’est l’insuffisance d’amour des invités, cet Amour qui cherche à se diffuser le plus possible.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me laisse embraser par l’Esprit d’Amour du Christ afin que cet Amour se communique au plus grand nombre à partir de moi.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article